Deux jeunes filles soupçonnées de vouloir se rendre en Syrie interceptées à Marseille

Le hall de l\'aéroport de Marseille Provence, où deux adolescentes soupçonnées de vouloir se rendre en Syrie ont été arrêtées, samedi 20 septembre.
Le hall de l'aéroport de Marseille Provence, où deux adolescentes soupçonnées de vouloir se rendre en Syrie ont été arrêtées, samedi 20 septembre. (PATRICE MAGNIEN / 20 MINUTES / SIPA)

Elles s'apprêtaient à embarquer pour Istanbul. Selon une source proche du dossier, leur objectif était d'aller mener le jihad au Proche-Orient.

Elles ont 16 et 17 ans. Deux adolescentes soupçonnées de vouloir se rendre en Syrie ont été interceptées, samedi 20 septembre, par la police aux frontières à l'aéroport de Marseille, où elles s'apprêtaient à embarquer pour Istanbul. Les deux jeunes filles, originaires de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur et de la Sarthe, étaient en fugue et leur signalement avait été diffusé par la gendarmerie. 

"Plusieurs éléments laissent supposer que leur destination finale était la Syrie", a révélé une source proche du dossier à l'AFP. Plusieurs candidats au jihad mineurs ont été interceptés ces derniers mois. L'Assemblée a adopté jeudi le projet de loi de "lutte contre le terrorisme", qui crée notamment une interdiction de sortie du territoire.

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a récemment indiqué qu'après la mise en place de la plateforme de signalement depuis le printemps, "au moins 70 départs" ont pu être évités. Selon le gouvernement, environ 930 Français sont impliqués dans des filières jihadistes vers la Syrie et l'Irak.