Jihadistes français

Difficile de savoir combien sont les Français qui ont rejoint le jihad. Rien qu'en Syrie, le chef de la diplomatie française Laurent Fabius estime qu'environ 500 Français sont partis combattre aux côtés de groupes jihadistes.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a présenté en avril 2014 un plan visant à dissuader les candidats au juhad. Parmi la vingtaine de mesures prises par la Place Beauvau, notons le rétablissement de l'autorisation de sortie du territoire, une surveillance accrue des groupes jihadistes sur Internet, la création d'une structure d'accueil.

plus
Des policiers montent la garde près de la préfecture de police de Paris le 3 octobre 2019, après l\'attaque au couteau de Mickaël Harpon. 

Le premier officier de police suspendu et désarmé pour des suspicions de radicalisation est réintégré, il va contester sa suspension devant le Conseil d'Etat

Guillaume Peltier était l\'invité de franceinfo mardi 25 février. 

Est-il possible de créer des "tribunaux d'exception" pour juger les jihadistes en fin de peine ?

Une femme transporte des jerrycans vides dans le camp géré par les Kurdes d\'Al-Hol, dans le nord-est de la Syrie, le 14 janvier 2020.

Syrie : les Kurdes réclament une aide internationale pour juger les jihadistes de l'Etat islamique

À Roubaix (Nord), 23 membres d\'une même famille sont partis faire le jihad en Syrie. Certains sont morts, d\'autres emprisonnés, voire condamnés à mort.

VIDEO. Comment toute une famille de Roubaix est partie faire le jihad en Syrie

Jean-Yves Le Drian, le 21 janvier 2020, lors d\'une conférence de presse à Alger, en Algérie.

Rapatriement des jihadistes : 17 enfants ont été ramenés pour l'instant en France

Une femme transporte des jerrycans vides dans le camp géré par les Kurdes d\'Al-Hol, dans le nord-est de la Syrie, le 14 janvier 2020.

Rapatriement des jihadistes : la Croix-Rouge appelle les Etats "à assumer leurs responsabilités"

Six des onze Français condamnés à mort en Irak : Salim Machou, Mustapha Merzoughi, Brahim Nejara, Kevin Gonot, Yassine Sakkam and Leonard Lopez (en partant d\'en haut à gauche jusqu\'en bas à droite).

INFO FRANCEINFO. La CNCDH demande au gouvernement de rapatrier les 11 jihadistes français condamnés à mort en Irak

Mourad Farès, sur un croquis d\'audience, le 20 janvier 2020.

L'ex-recruteur jihadiste Mourad Farès condamné à 22 ans de réclusion criminelle

Six des onze Français condamnés à mort en Irak : Salim Machou, Mustapha Merzoughi, Brahim Nejara, Kevin Gonot, Yassine Sakkam and Leonard Lopez (en partant d\'en haut à gauche jusqu\'en bas à droite).

Jihadistes français condamnés à mort en Irak : leurs familles dénoncent des "tortures et humiliations" en prison

Jordan Bardella, le soir de l\'annonce des résultats des élections européennes, le 26 mai 2019.

"La contestation suivra Emmanuel Macron jusqu'à l'élection présidentielle", assure Jordan Bardella (RN)

La façade du Palais de justice de Paris, le 24 janvier 2018.

Les jihadistes français peuvent-ils être jugés en France pour des crimes commis à l’étranger ?

Syrie : des prisonniers encombrants

VIDEO. Syrie, des prisonniers encombrants

Comment des Françaises femmes de jihadistes enfermées dans un camp en Syrie envisagent leur avenir

VIDEO. Comment des Françaises femmes de jihadistes enfermées dans un camp en Syrie envisagent leur avenir

Une femme porte des jerricans, le 9 décembre 2019, dans le camp de déplacés de Al-Hol, dans le nord de la Syrie, géré par les Kurdes et où sont notamment retenus des femmes et enfants de jihadistes français.

"Un retour en France n'est peut-être pas la meilleure chose pour nous" : des femmes de jihadistes témoignent

L\'oeuvre de C215 avec les visages des membres du journal satirique \"Charlie Hebdo\" tués le 7 janvier 2015 par des terroristes, rue Nicolas Appert à Paris.

franceinfo junior. C'est quoi le terrorisme ?

Des prisonniers kurdes.

Syrie : les prisonniers jihadistes encombrants du Kurdistan

La prison de Condé-sur-Sarthe (Orne), le 12 juin 2019, où était détenu le jihadiste français Flavien Moreau à la fin de sa peine.

Flavien Moreau, le premier jihadiste français condamné pour s'être rendu en Syrie, a été libéré

Une des rares photos de Flavien Moreau, non-datée. 

Qui est Flavien Moreau, le premier jihadiste français condamné pour s'être rendu en Syrie, tout juste libéré de prison ?

La prison de Condé-sur-Sarthe (Orne), le 12 juin 2019, où était détenu le jihadiste français Flavien Moreau à la fin de sa peine.

Jihadisme : un Français condamné en 2014 a été libéré

La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, le 11 décembre 2019, à la sortie du Conseil des ministres au palais de l\'Elysée (Paris).

Jihadistes français détenus en Syrie : Nicole Belloubet ne "voit pas d'autre solution" que leur rapatriement

Bernard Rougier, spécialiste du jihad

De la sandwicherie à la salle de sport, "Les territoires conquis de l'islamisme"

Une femme porte des jerricans, le 9 décembre 2019, dans le camp de déplacés de Al-Hol, dans le nord de la Syrie, géré par les Kurdes et où sont notamment retenus des femmes et enfants de jihadistes français.

Femmes et enfants retenus en Syrie : des plaintes contre Jean-Yves Le Drian classées sans suite

Le palais de justice de Paris, où se trouve la Cour d\'assises spéciale (illustration).

Le procès d'une vingtaine de jihadistes français présumés, morts ou disparus, s'est ouvert lundi à Paris

Nos journalistes ont pu se rendre dans une prison kurde en Syrie, où des jihadistes étrangers sont détenus. On y trouve des Français, des Suisses, des Danois, des Britanniques ; des hommes qui, visiblement, ne regrettent rien.

Syrie : dans une prison kurde, les jihadistes étrangers de Daech pensent au jugement ou à la revanche

Jihadistes emprisonnés à l'étranger : que va faire la France ?

Le portail d\'une zone bombardée à Raqqa (Syrie) porte le logo du groupe Etat islamique, le 23 février 2018. 

Une trentaine de militaires français devenus jihadistes en Syrie et en Irak depuis 2012, selon un rapport

Jean-Yves Le Drian était l\'invité de France Inter dimanche 15 décembre. 

VIDEO. Syrie : "10 000 combattants" de Daech, actuellement en prison, "sont prêts à reprendre le combat", met en garde Jean-Yves Le Drian

Des prisonniers suspectés d\'être membres de l\'Etat islamique, le 26 octobre 2019, à Hasakeh (Syrie).

Quatre jihadistes françaises et leurs sept enfants renvoyés en France par la Turquie

Le camp de déplacés d\'Aïn Issa, dans le nord de la Syrie, le 23 février 2018. C\'est dans ce camp que se trouvaient, avant l\'offensive turque en Syrie, les quatre Françaises aujourd\'hui détenues par la Turquie et leurs sept enfants.

Les onze jihadistes français détenus par la Turquie seront renvoyés "tout début décembre"

Bilal Taghi, lors de son procès devant la cour d\'assises de Paris, le 19 novembre 2019.

Au premier jour de son procès, les larmes de Bilal Taghi, jugé pour avoir tenté d'assassiner deux surveillants de prison

123456789102027

Vous êtes à nouveau en ligne