Jihadistes français

Difficile de savoir combien sont les Français qui ont rejoint le jihad. Rien qu'en Syrie, le chef de la diplomatie française Laurent Fabius estime qu'environ 500 Français sont partis combattre aux côtés de groupes jihadistes.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a présenté en avril 2014 un plan visant à dissuader les candidats au juhad. Parmi la vingtaine de mesures prises par la Place Beauvau, notons le rétablissement de l'autorisation de sortie du territoire, une surveillance accrue des groupes jihadistes sur Internet, la création d'une structure d'accueil.

plus
Farouk Ben Abbes, au Palais de Justice de Paris le 4 juillet 2018, avant son procès. 

"Je suis devenu l'ennemi public N°1" : Farouk Ben Abbes, figure de l'islam radical, s'exprime pour la première fois dans un documentaire

L\'ancien député des Français de l\'étranger Thierry Mariani, à Yalta, en Crimée, le 11 juin 2017. 

En Syrie, Thierry Mariani (RN) défend la stratégie militaire de Bachar El-Assad

Donald Trump s\'adresse à des journalistes, dans les jardins de la Maison Blanche, le 21 août 2019.

Trump menace de libérer dans leur pays d'origine les jihadistes européens détenus en Syrie

Une salle d\'audience du tribunal de Bagdad (Irak), le 29 mai 2019, où des jihadistes français ont été accusés d\'appartenir au groupe Etat islamique. 

Paris récuse les observations d'une rapporteure de l'ONU sur le transfert de jihadistes français en Irak

Une salle d\'audience du tribunal de Karkh à Bagdad, en Irak, où sept Français ont été condamnés à mort en mai 2019 pour avoir rejoint le groupe jihadiste Etat islamique (EI).

Jihadistes français jugés en Irak : "Nous ne voulions pas de leur transfert vers un pays qui condamne à mort"

Une salle d\'audience du tribunal de Bagdad (Irak), le 29 mai 2019, où des jihadistes français ont été accusés d\'appartenir au groupe Etat islamique. 

Paris récuse les observations d'une rapporteure de l'ONU sur le transfert de jihadistes français en Irak

La cour d\'appel de Badgad (Irak), le 29 mai 2019, où sont jugés des djihadistes français accusés d\'appartenir à l\'Etat islamique. 

L'ONU interpelle la France sur le transfèrement "illégal" des jihadistes français condamnés à mort en Irak

La maison centrale de Saint-Maur dans l\'Indre où Jean-Claude Romand est détenu depuis sa condamnation à vie en 1996.

Attentat déjoué : le projet des détenus radicalisés

Un surveillant pénitentiaire dans le quartier de prévention de la radicalisation, à la prison de la Santé, le 12 juillet 2019. (Photo d\'illustration)

Terrorisme : trois hommes soupçonnés de préparer un attentat depuis la prison

Un surveillant pénitentiaire dans le quartier de prévention de la radicalisation, à la prison de la Santé, le 12 juillet 2019. (Photo d\'illustration)

Trois hommes, dont deux déjà détenus, ont été mis en examen pour un projet d'attentat en France

Un soldat de l\'armée irakienne tient un drapeau du groupe Etat islamique, à Mossoul, le 7 juillet 2017.

Irak : la traque sans fin des djihadistes

Un tribunal de Bagdad, qui a jugé  neuf Français et les a reconnu coupables d\'appartenir au groupe État islamique.

Jugement des jihadistes étrangers en Irak : un tribunal mixte "donnerait l'impression d'une grande tutelle", d'après un avocat

La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, le 24 juillet 2019.

VIDEO. Jugement des jihadistes étrangers en Irak : Nicole Belloubet préfère un "tribunal mixte" avec les Irakiens plutôt qu'un tribunal international

Nicole Belloubet, ministre de la Justice, sur franceinfo le mercredi 24 juillet

VIDEO. Généralisation du bracelet électronique pour les conjoints violents : "Une proposition de loi sera débattue au début de l'automne", assure Nicole Belloubet

Le Palais de justice de Paris (illustration).

Un premier jihadiste français renvoyé devant la cour d'assises spéciale de Paris pour des assassinats en Syrie

L\'entrée du quartier de prise en charge de la radicalisation, à la prison de la Santé, à Paris, le 12 juillet 2019.

Six mois après sa réouverture, la prison de la Santé accueille ses premiers détenus radicalisés

Capture d\'écran de Googlemaps pointant la ville du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) où était affecté Mamadou N\'Diaye lorsqu\'il était gardien de la paix.

Paris : un ancien policier acquis aux thèses jihadistes condamné à six ans de prison et écroué

Le siège de la DGSI, à Paris, le 5 novembre 2017.

Retour en France de trois jihadistes et leurs neuf enfants, expulsés de Turquie dans le cadre d'une procédure systématique

Un enfant dans le camp de réfugiés d\'al-Hol, en Syrie, le 1er février 2017.

Enfants de jihadistes : 12 d'entre eux sont rentrés en France

Une femme française et son enfant ayant fui le dernier bastion de l\'organisation jihadiste Etat islamique en Syrie, le 17 février 2019 dans le camp d\'al-Hol (Syrie). 

Syrie : que vont devenir les enfants de jihadistes rapatriés en France ?

L\'épouse du jihadiste Jean-Michel Clain, Dorothée Maquere, avec quatre de ses enfants, dans la province syrienne de Deir Ezzor, le 5 mars 2019.

Syrie : de nouveaux enfants de jihadistes rapatriés en France

L\'avocate Marie Dosé invitée de franceinfo samedi 1er juin 2019. 

12 enfants français rapatriés de Syrie : "Je ne comprends pas cette politique du cas par cas, tous doivent être rapatriés"

La jihadiste française Melina Boughedir, 27 ans, arrive le 19 février 2018 avec son fils au tribunal de Bagdad, en Irak, pour y être jugée, après avoir été arrêtée à Mossoul, en Irak.

Syrie : 12 enfants orphelins de jihadistes ont été rapatriés en France

Une femme française et son enfant ayant fui le dernier bastion de l\'organisation jihadiste Etat islamique en Syrie, le 17 février 2019 dans le camp d\'al-Hol (Syrie). 

Syrie : 12 enfants de jihadistes reviennent en France

L\'épouse du jihadiste Jean-Michel Clain, Dorothée Maquere, avec quatre de ses enfants, dans la province syrienne de Deir Ezzor, le 5 mars 2019.

Syrie : douze orphelins de familles jihadistes atterrissent en France après avoir été remis par les Kurdes

Le tribunal où sont jugés des jihadistes français à Bagdad (Irak), le 29 mai 219.

Le rendez-vous de la médiatrice. Procès des jihadistes français en Irak

Nicolas Bay, invité de franceinfo le 3 juin 2019.

Le vrai du faux. Non, il n'y a pas "beaucoup de pays" qui créent des apatrides en privant des jihadistes de leur nationalité

Le tribunal de Bagdad, en Irak, le 29 mai 2019.

Irak : les jihadistes français doivent-ils échapper à la peine capitale ?

Le tribunal de Bagdad, en Irak, le 29 mai 2019.

Irak : onze Français condamnés à mort pour appartenance à Daech

Le tribunal où sont jugés des jihadistes français à Bagdad (Irak), le 29 mai 219.

Jihadistes français condamnés à mort : une justice irakienne inéquitable ?

123456789102025

Vous êtes à nouveau en ligne