Jean-Marie Le Pen a déclaré au Figaro magazine qu'il ne serait pas candidat à la présidentielle de 2012

Jean-Marie Le Pen, à Nice, lors de la dernière présidentielle
Jean-Marie Le Pen, à Nice, lors de la dernière présidentielle (F3)

Jusque là, le fondateur du Front National se refusait à trancher ce point, laissant entendre que cette candidature reviendrait à celui ou celle qui lui succéderait à la tête du parti lors de son prochain congrès."Non... je ne serai pas candidat en 2012", tranche-t-il désormais. Sauf en cas d'élection anticipée, précise-t-il.

Jusque là, le fondateur du Front National se refusait à trancher ce point, laissant entendre que cette candidature reviendrait à celui ou celle qui lui succéderait à la tête du parti lors de son prochain congrès.

"Non... je ne serai pas candidat en 2012", tranche-t-il désormais. Sauf en cas d'élection anticipée, précise-t-il.

Encore récemment, pendant les élections régionales qui ont marqué la renaissance de son mouvement, le chef du FN affirmait que malgré ses 81 ans il refusait de voir ce scrutin comme son "dernier combat électoral".