INFOGRAPHIE. Ces 77 villes que le FN pourrait gagner en 2014

La présidente du Front national, Marine Le Pen, lors d\'une conférence de presse au siège du FN, le 14 septembre 2012.
La présidente du Front national, Marine Le Pen, lors d'une conférence de presse au siège du FN, le 14 septembre 2012. (ANTOINE ANTONIOL / SIPA)

Une étude de l'institut Ifop recense 77 communes de plus de 4 000 habitants où le parti d'extrême droite a obtenu plus de 40% au second tour des élections législatives.

POLITIQUE – Quelque 6,4 millions d'électeurs à la présidentielle, mais aucun maire et seulement une soixantaine de conseillers municipaux. Ce constat amer pour le Front national pourrait changer dans peu de temps. L'analyse de l'institut Ifop à ce sujet est sans ambiguïté : "Des potentialités existent pour le FN dans la perspective des élections municipales de 2014." Alors que le parti d'extrême droite fête ses 40 ans, vendredi 5 octobre, il semble plus que jamais en mesure de conquérir plusieurs villes aux prochaines municipales. Dans une étude publiée sur son site (PDF), l'Ifop recense pas moins de 77 communes de plus de 4 000 habitants où le FN a obtenu plus de 40% au second tour des élections législatives, en juin.

Dans 17 de ces 77 villes, le parti de Marine Le Pen a même atteint ou dépassé la barre des 50%, comme aux Saintes-Maries-de-la-Mer (72%), à Contes (58%), à Tarascon (57,4%) ou à Hénin-Beaumont (55,1%). "S'il s’agit en majorité de communes de taille modeste, 13 d'entre elles (Hénin-Beaumont, Istres, Aubagne, Cavaillon, Fréjus, Forbach, Saint-Priest, etc.) dépassent les 20 000 habitants et leur basculement au Front national pourrait constituer un évènement politique d'importance", observe l'Ifop. 

La publication de cette étude intervient alors que Marine Le Pen a expliqué, dimanche 23 septembre, que les élections municipales constituaient à ses yeux une étape majeure pour le développement de son parti. "Nous aurons des maires en 2014", a-t-elle promis face à ses partisans, assurant que le FN était "en train de se transformer en véritable machine de guerre"



Vous êtes à nouveau en ligne