Emploi : une association aide les jeunes issus de milieux défavorisés à entrer dans la vie professionnelle

Le gouvernement présentera dans quelques semaines une stratégie pour lutter contre les discriminations à l'embauche. Sur le terrain, un homme inspire avec son association fondée en 2006. Il a réussi à faire entrer dans l'emploi 50 000 jeunes issus de quartiers défavorisés, en mettant en place un système de parrainage.

C'est un chef d'entreprise qui a grandi et fait carrière en Seine-Saint-Denis, un département où le chômage et la pauvreté battent des records. Pourtant, pour réussir, Yazid Chir a dû parfois cacher ses origines. "Quand je cherchais du travail, je ne mettais pas mon prénom sur mon CV, juste la première lettre, ensuite tout se joue quand on est en entretien", explique le chef d'entreprise.

70 000 jeunes issus de milieux modestes en recherche d'emploi à Bac +3

Sa famille vient d'Algérie. Son père était gardien de nuit, sa mère ne savait ni lire ni écrire, mais elle l'a poussé à étudier. Ce fils d'immigrés va réussir brillamment dans l'informatique, mais le chemin est semé d'obstacle. "Quand vous avez l'habitude de tomber et de vous relever, vous avez quelque part plus de chances de réussir", assure Yazid Chir. Une leçon de vie qu'il transmet dans son association "Nos quartiers ont des talents". Sa mission, aider des jeunes, issus de milieux modestes, qui ont un Bac +3, à trouver un emploi. Il y en aurait 70 000 dans ce cas en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne