Antisémitisme : une famille séquestrée et détroussée

FRANCE 3

France 3 a recueilli le témoignage d'un couple de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis) qui a été séquestré, violenté et détroussé. Les premiers éléments de l'enquête s'orientent vers une agression antisémite.

Leur calvaire a duré plusieurs heures. Mireille Pinto a encore la voix tremblante, lorsqu'elle raconte son agression. Il y a trois jours, elle est attaquée dans sa maison avec son mari. Trois hommes ont brisé une fenêtre, avant de fouiller chaque pièce. Armés d'un couteau, les agresseurs menacent la famille de mort si elle ne coopère pas. "Ils m'ont assommé ! Et encore plus grave : une fois par terre, ils n'ont pas arrêté de taper jusqu'au moment où j'ai perdu connaissance", relate Roger Pinto. Ce dernier et son fils David, sont ensuite ligotés.

Un antisémitisme revendiqué

À leur traumatisme s'ajoute leur douleur d'avoir été ciblés par leur religion. Lorsque les agresseurs sont entrés, ils auraient déclaré : "Nous sommes là parce que nous savons que vous êtes juifs et que vous avez de l'argent". L'avocat de la famille a reçu une multitude d'appels de la communauté juive, profondément choqués par cet antisémitisme revendiqué. En France, les actes antisémites sont en forte baisse depuis deux ans. Pourtant, en 2016, un acte raciste enregistré sur trois était dirigé contre un Juif. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne