Périphérique parisien : de nouveaux revêtements pour limiter les nuisances sonores

FRANCE 2

Les routes du périphérique parisien fréquentées par 1,2 million de véhicules font l'objet de travaux. Un chantier qui a pour but de limiter les nuisances sonores.

Les ouvriers s'activent chaque soir pour mettre en place un revêtement spécial, conçu pour être moins bruyant que les enrobés ordinaires. Sur le périphérique parisien, les machines aident à étaler le revêtement sur la chaussée. Le contact entre le pneu et la route sera désormais moins bruyant.

Créer du vide pour diminuer le bruit

Pour une voiture roulant à 50 km/h, ce bruit de contact représente la moitié du bruit perçu par nos oreilles. Plus les véhicules roulent vite, et plus ce bruit prédomine sur celui du moteur. Des travaux qui auront un réel impact pour le quotidien des automobilistes. "Ils vont s'en rendre compte uniquement sur le bruit. Quand on va passer d'une section classique à un enrobé comme ce soir (...) ils vont se dire : 'tiens, il s'est passé quelque chose cette nuit'", détaille Geoffrey Anceau, ingénieur travaux chez Eurovia. La recette du revêtement est simple : sable, cailloux et bitume. Les différents éléments sont séparés par du vide, un secret de fabrication qui confère à cet enduit son caractère silencieux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne