"On veut montrer que la différence est quelque chose de positif" : des personnes de grande taille manifestent à Paris pour plus de tolérance

Les manifestants sur les Champs-Élysées, à Paris.
Les manifestants sur les Champs-Élysées, à Paris. (CLARA ROSELLO / RADIO FRANCE)

Ils se sont réunis sur les Champs-Elysées. Parmi eux, Brahim Takioullah, 2m46, l'homme le plus grand d'Europe.

Scène inédite vendredi 14 juin sur les Champs-Élysées, à Paris : une poignée de personnes de très grande taille s'est donné rendez-vous pour une opération de sensibilisation. Parmi eux, Brahim Takioullah, 2m46. C'est l'homme le plus grand d'Europe et le deuxième plus grand du monde. Il chausse du 58. "Les baskets, je les achète aux États-Unis, explique-t-il. Et pour les autres chaussures, j'ai un sponsor qui me les fait sur mesure, gratuitement, en Allemagne. Un artisan ici m'a demandé une fois 3 500 euros." 

La journaliste de franceinfo aux côtés d\'un des manifestants.
La journaliste de franceinfo aux côtés d'un des manifestants. (CLARA ROSELLO / RADIO FRANCE)

Comment vivre au quotidien avec une telle taille ? Ce n'est pas si difficile répond Brahim Takioullah : "On n'est pas là pour pleurer, au contraire. On demande juste l'égalité. On veut montrer aux autres que la différence est quelque chose de positif et il faut juste bien le vivre, c'est tout." 

Des remarques parfois maladroites

Au total, six de ces personnes de grande taille se sont réunies sur les Champs-Élysées. Le joyeux cortège a forcément attiré les regards des passants intrigués... Et des réflexions maladroites. "C'est monstrueux quand on voit des choses comme ça, assure un passant. Je pensais que c'était des mannequins. Et quand j'ai vu que c'était des personnes qui respiraient, je me suis dit que ce n'était pas possible !" 

Ce genre de réflexion ne touche même plus Brahim Takioullah. Pareil pour Dramane et ses 2m37. "Certaines personnes pensent que, comme on est grand, on est handicapé ! Mais ce n'est pas le cas. Nous, on se sent bien comme on est", conclu-t-il.

Vous êtes à nouveau en ligne