Paris : la piétonnisation des voies sur berges fait polémique

France 2

En raison de l'allongement des temps de parcours, 168 maires ont demandé la réouverture des quais interdits à la circulation.

D'un côté, les voies sur berges ont été restituées aux piétons, de l'autre les quais sont bondés d'automobilistes. C'était en septembre dernier : des bouchons créés par la fermeture des voies sur berges sur trois kilomètres. Sur certains quais, le trafic a augmenté jusqu'à 91%.

"Une heure de plus qu'avant"

Alors, depuis un mois, un chauffeur-livreur interrogé par France 2 change ses habitudes : il part plus tôt ou change d'itinéraire. Mais il n'est pas le seul à le faire. Résultat, le trafic se reporte partout dans la capitale. Les temps de trajet s'allongent, la ville de Paris le reconnaît en le minimisant : le temps de parcours serait allongé de trois à quatre minutes le matin, mais resterait le même le soir. Pourtant, ce n'est pas ce que ressentent les Parisiens. "Il me faut une heure en plus qu'avant", dit un automobiliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne