Grèves : Paris polluée par les poubelles

France 3

À Paris, les éboueurs et les agents chargés chargés du traitement des déchets poursuivent la grève contre la réforme des retraites, et ce jusqu'au 7 février. Dans la capitale, les poubelles commencent à déborder.

Les montagnes de détritus, de cartons, et de sacs-poubelle s'entassent sur les trottoirs parisiens depuis plusieurs jours. La situation devient critique, en particulier pour les commerçants, qui commencent à en pâtir. "Les clients passent devant le restaurant mais ne le voient plus. Avec les odeurs et les poubelles devant eux, c'est comme s'ils l'évitaient", explique Éric Quy, gérant du Muto Café. La situation agace aussi les riverains : poussettes qui ne passent plus sur les trottoirs, rats... En cause : la grève de certains éboueurs, mais surtout l'arrêt des trois principaux incinérateurs de l'agglomération parisienne.

Des centres d'enfouissement

Le mouvement social a lieu pour protester contre la réforme des retraites. L'usine d'Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) ne brûle plus rien depuis le 23 janvier. Par conséquent, les déchets s'accumulent. Alors pour faciliter l'engorgement, le Syctom, l'organisme chargé du traitement des déchets ménagers, évacue par camion 5 000 tonnes d'ordures chaque jour, et prend la direction de centres d'enfouissement. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne