Anne Hidalgo annonce la création de "forêt urbaine" sur "4 lieux emblématiques" de Paris

Anne Hidalgo, maire socialiste de Paris, à Paris, le 21 mars 2019.
Anne Hidalgo, maire socialiste de Paris, à Paris, le 21 mars 2019. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

Il s'agit du parvis de l'Hôtel de ville, les abords de la Gare de Lyon et de l'Opéra Garnier et une partie des rives de Seine, annonce la maire de la capitale dans "Le Parisien".

"Nous avons l’obligation d’agir aujourd’hui pour éviter l’impossibilité de vivre dans cette ville plus tard." Dans un entretien au Parisien, jeudi 13 juin, la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo annonce la création de "forêt urbaine" sur des sites parisiens.

"On a repéré quatre grands sites emblématiques sur lesquels nous allons créer de la forêt urbaine", déclare-t-elle. Les lieux sélectionnés sont "le parvis de l’Hôtel de ville, l’esplanade nord de la gare de Lyon, l’arrière du Palais Garnier" et une partie des rives de Seine. "Nous allons débitumer l’une des deux voies des berges de Seine piétonnes, Rive droite, l’autre voie devant rester goudronnée pour la circulation des véhicules d’urgence", précise l'élue.

Livraison "au cours de l'année 2020"

"À l’Hôtel de ville ou à la gare de Lyon, nous envisageons de neutraliser l’étage supérieur des parkings pour les remplir de terre", explique Anne Hidalgo. "Pour Opéra, nous serons en pleine terre, tout comme pour les voies sur berge", poursuit-elle, ajoutant que "la livraison de l’ensemble des quatre lieux pourra se faire, au mieux, au cours de l’année 2020". Pour se faire une idée, Célia Blauel, adjointe d'Anne Hidalgo, a partagé des images des futurs sites.

Anne Hidalgo souligne que "des sites plus petits, comme la rue Louis-Blanc (10e), le boulevard Pasteur (15e) seront végétalisés". Elle relève également que "sur l’avenue Daumesnil, la plantation en pleine terre se fera à la place du stationnement". Anne Hidalgo note qu'"il est prévu une promenade végétale du parc de la Villette aux Buttes-Chaumont (19e)".

Vous êtes à nouveau en ligne