Colombie : une coulée de boue fait plus de 250 morts et presque autant de disparus

FRANCE 3

En Colombie, une gigantesque coulée de boue a fait plus de 250 morts et quasiment autant de disparus. Dans les heures qui viennent, le bilan risque de s'alourdir.

Dans sa course dévastatrice, la gigantesque coulée de boue a emporté de nombreuses habitations et infrastructures à Mocoa en Colombie. Au sol, les rues sont envahies d'une boue épaisse. Des véhicules et déchets ont été charriés par les flots et au milieu du chaos, restent des habitants hébétés. "Il y avait plein d'eau, je me suis levé parce que ça faisait tellement de bruit, le son des pierres, tout le monde était très choqué", témoigne un habitant de la zone dévastée. "Je suis entre les mains de Dieu. Je n'ai rien pour manger, nulle part où dormir", se désole un autre homme sinistré.

Un tiers des précipitations annuelles en une soirée

Dans les décombres, certains tentent de sauver ce qu'ils peuvent. En une soirée, du vendredi 31 mars au samedi 1er avril, il est tombé à Mocoa, dans le sud colombien, l'équivalent d'un tiers des précipitations annuelles faisant déborder les rivières. Fébriles, ils sont nombreux à venir consulter ces listes macabres qui égrènent les noms des 250 morts et des centaines de disparus. Les secours, déjà fortement sollicités, font face à des mouvements de foule et des pillages. Plus d'un millier de militaires et policiers sont déployés. L'aide humanitaire s'organise vers cette ville de 40 000 habitants. La France a exprimé sa solidarité et se dit prête à répondre à toute demande d'assistance.

Vous êtes à nouveau en ligne