Hollande enraye sa chute dans les sondages, Ayrault continue de plonger

François Hollande et Jean-Marc Ayrault sur le perron de l\'Elysée, le 10 octobre 2012.
François Hollande et Jean-Marc Ayrault sur le perron de l'Elysée, le 10 octobre 2012. (WITT / SIPA)

Le chef de l'Etat regagne un point dans le baromètre LH2 par rapport à octobre et se stabilise dans le baromètre BVA. La baisse se poursuit pour le Premier ministre. 

POLITIQUE – La dégringolade est en train de prendre fin. Après avoir perdu plus de 15 points en moins de six mois, la cote de popularité de François Hollande regagne un point en novembre (41%), selon le baromètre LH2-Nouvel Observateur (PDF), publié lundi 12 novembre, par rapport au baromètre du 15 octobre. Dans un autre sondage, réalisé par l'institut BVA pour L'Express-Orange-France Inter, la cote du président se stabilise : comme dans celui paru le 15 octobre, le chef de l'Etat recueille 44% de bonnes opinions contre 55% de mauvaises. Le niveau de popularité se stabilise à un niveau bas, "au point atteint par Nicolas Sarkozy après presque un an de pouvoir, en février 2008", note l'institut BVA.

En revanche, d'après le baromètre LH2, la popularité du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, perd cinq points en novembre (40%), après s'être déjà effondrée de cinq points en octobre. Selon le baromètre BVA, elle perd deux points de bonnes opinions et se retrouve désormais à égalité avec le chef de l'Etat (44% de bonnes opinions). 

Une conférence de presse "à point nommé"

"Au sortir d’un mois marqué par de nombreux couacs gouvernementaux, pour certains directement liés au Premier ministre, et par la présentation du pacte national pour la compétitivité, le chef du gouvernement semble 'payer' les manques de coordination ou de cap politique relevés par les observateurs", analyse Erwan Lestrohan, directeur d'études au département opinion de l'institut LH2.

"Maintenant que la baisse s'est arrêtée, le 'retour' du chef de l'Etat sur la scène nationale avec sa conférence de presse télévisée mardi arrive donc à point nommé pour tenter une reconquête des Français", juge de son côté BVA, à la veille de l'intervention présidentielle devant la presse depuis l'Elysée.

Les tendances de LH2 confirment celles observées par le baromètre Ifop-Paris Match publié la semaine dernière, dans lequel François Hollande regagnait un point (à 42% de satisfaction) et Jean-Marc Ayrault perdait six points (43% de satisfaction). 

*Sondage LH2 réalisé les 9 et 10 novembre 2012 par téléphone, auprès d'un échantillon de 970 personnes représentatif de la population française, selon la méthode des quotas.

*Sondage réalisé les 7 et 8 novembre auprès d'un échantillon de 1 115 personnes, recruté par téléphone et interrogé par internet, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas. Marge d'erreur d'environ 2 à 3 points.

Vous êtes à nouveau en ligne