Pas-de-Calais : des locataires relogés à cause de la délinquance du quartier

FRANCE 3

Un maire du Pas-de-Calais a décidé de reloger les 40 locataires d'une tour HLM. Ils sont tous obligés de quitter leurs logements à cause de la délinquance et face à la multiplication des actes de vandalisme.

La municipalité d'Avion, dans le Pas-de-Calais, a préféré abandonner les lieux. C'est la stupeur pour Augusta, 96 ans, quand le maire d'Avion lui annonce qu'elle va devoir quitter son appartement. Elle y habite depuis une trentaine d'années. : c'est un crève-coeur. Comme tous les habitants de la tour des Frênes, 40 familles, Augusta devra déménager dans un délai d'un mois.

Une zone de non-droit

La tour des Frênes est une zone de non-droit. Elle est régulièrement vandalisée, squattée, incendiée. Jeudi 22 août, un nouveau feu allumé dans la cage d'escalier a décidé le maire à prendre un arrêté de relogement. "Ça a précipité les choses puisque c'est une succession. Il y a eu trois feux. Je considérais, au-delà de la tour et de toutes les normes de sécurité qui existent, qu'il y avait danger pour les habitants. Ça m'a fait prendre mes responsabilités", témoigne Jean-Marc Tellier, le maire PCF d'Avion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne