Côte d'Opale : un combat perdu face à la mer ?

France 2

Le coût pour ensabler la place de Wissant (Pas-de-Calais), estimé à 30 millions d'euros, a été jugé trop cher et aucune autre solution n'offre de protection à long terme. 

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Aux portes du village de Wissant (Pas-de-Calais), la mer attaque la dune tempête après tempête et est devenue une menace pour les habitants. En trente ans, la mer s'est rapprochée de plus de 200 mètres. "On est à la merci d'une catastrophe", alerte Brigitte Couhé, vice-présidente de l'association Les amis de la baie de Wissant. Pourtant, dans les années 1950 il y avait trop de sable à Wissant et il menaçait même d'ensevelir les maisons. Du sable a donc été retiré chaque année, mais cette action a fragilisé les dunes et rendu les vagues plus violentes. 

450 piscines olympiques 

Pour neutraliser ce phénomène, un ré-ensablement massif de la dune à la charge de la communauté de communes est préconisé. Il faudrait poser l'équivalent de 450 piscines olympiques. "Le budget total s'élève à 30, 35 millions d'euros, détaille Francis Bouclet, président de l'intercommunalité de la Terre des deux caps. Nous ne sommes pas en mesure de faire face à une telle dépense." Aucune autre solution envisagée n'offre une protection accessible et de longue durée. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne