Calais : la ville retrouve son souffle après le démantèlement de la jungle

Six mois après le démantèlement de la "jungle" de Calais (Pas-de-Calais), tout le monde s'accorde à dire sur place que la situation a changé : la ville retrouve son souffle, l'activité économique redémarre.

La reprise du trafic au port de Calais (Pas-de-Calais). Cela fait des mois qu'on n'avait pas vu cela. Et pourtant, Calais est la première porte d'entrée vers l'Angleterre, le passage privilégié des camions de marchandises, contraints d'attendre parfois sur les parkings aux alentours. Des désagréments pour les chauffeurs mais le signe d'une reprise d'activité au port.

"La confiance est revenue"

Les premiers bénéficiaires sont les transporteurs routiers. Depuis le démantèlement de la "jungle", la confiance des clients est revenue. "On est dans une progression de l'ordre de 6,5% par rapport à l'année dernière donc c'est de l'activité supplémentaire, du business en plus et de l'embauche en plus pour les salariés", explique David Sagnard, président de la Fédération Nationale des Transports Routiers (FNTR).

Oubliés les barrages sur la rocade avec les migrants qui tentaient de s'introduire dans les camions. Les professionnels de la route respirent. Au port de Calais, les ferrys tournent désormais à plein régime : on compte désormais plus d'une centaine de rotations par jour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne