VIDEO. Heurts entre forces de l'ordre et migrants sur la rocade portuaire de Calais

APTN

"Près de 300 migrants au total ont tenté d'investir la voie de circulation de la rocade portuaire de Calais", assure un porte-parole de la préfecture du Pas-de-Calais, dimanche.

Les heurts ont eu lieu dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16 octobre. Des membres des forces de l'ordre et des migrants se sont opposés à Calais (Pas-de-Calais). "Près de 300 migrants au total ont tenté d'investir la voie de circulation de la rocade portuaire de Calais, selon un porte-parole de la préfecture du Pas-de-Calais. Les CRS et la sécurité publique sont intervenus pour repousser les migrants des abords de voie de circulation."

Les forces de l'ordre ont été la cible de jets de projectiles et ont dû faire usage de gaz lacrymogènes. "Un CRS a été blessé à un genou par un projectile, occasionnant une ITT (incapacité totale de travail) de dix jours", a précisé la préfecture.

Des heurts plus rares le week-end

Si les heurts sont fréquents la nuit sur la rocade portuaire, ils ont généralement lieu en milieu de semaine, jours où le trafic des camions, notamment ceux partis d'Europe centrale et de l'Est pour rejoindre l'Angleterre, est plus important.

Les migrants tentent régulièrement d'arrêter des camions sur la rocade et d'y grimper clandestinement avant que les poids lourds n'empruntent les cars-ferries partant de Calais pour Douvres. Mais le contexte est plus particulier aujourd'hui, alors que se profile le démantèlement total du plus grand bidonville de France, la "jungle".

Vous êtes à nouveau en ligne