VIDEO. Calais : un chauffeur de poids lourd hongrois menace d'écraser des migrants

A. LEVENET JEDDI / LIVELEAK / YOUTUBE

Les conducteurs qui rejoignent l'Angleterre sont responsables de leur cargaison. Ils peuvent écoper d'amende si des réfugiés se trouvent à bord de leur camion.

Chaque jour, les migrants qui vivent dans la "jungle" à Calais (Pas-de-Calais) tentent de monter dans les remorques des camions qui entrent dans le port. L'objectif : traverser la Manche et rejoindre le Royaume-Uni. Mais la situation est de plus en plus tendue entre les chauffeurs de poids lourd et les réfugiés, comme le montre cette vidéo, tournée mercredi 25 novembre, sur l'autoroute A216.

Excédé par la présence de migrants sur la bande d'arrêt d'urgence, un conducteur hongrois détourne ainsi sa trajectoire et braque vers eux, menaçant de les écraser. Ce à quoi les réfugiés répondent en jettant des projectiles vers son camion, dont l'un atteint le pare-brise.

Nouveaux heurts entre réfugiés et policiers

Les chauffeurs qui rejoignent l'Angleterre doivent surveiller leur cargaison pour qu'aucun migrant ne puisse s'y cacher sous peine d'amende. Au moins 4 500 migrants vivent dans le camp de la "jungle" jouxtant la rocade portuaire, dans des conditions très précaires.

Le même jour, des heurts ont éclaté entre quelque 800 migrants, qui tentaient de s'introduire dans des camions, et les forces de l'ordre sur la rocade portuaire, faisant sept blessés légers parmi les policiers et les migrants.

Vous êtes à nouveau en ligne