Sur la Côte d'Opale, le tourisme ne fait plus recette

FRANCE 3

Le nombre toujours plus important de migrants à Calais effraye les Anglais qui évitent désormais de passer leurs vacances dans la région. 

C'est une catastrophe pour les professionnels du tourisme. Depuis l'amplification de la crise migratoire à Calais, les Anglais évitent de séjourner dans la région pour leurs vacances. "Tous les jours on est confronté à des annulations à cause du problème des migrants", explique Frédéric Mancho, gérant d'un camping situé à Guînes (Pas-de-Calais) en lisant un mail : "Nous avons des jeunes enfants et nous avons peur de nous faire attaquer en venant du Ferry sur Calais". Des mails comme celui-ci, Frédéric Mancho en reçoit tous les jours depuis le début de la saison sans compter les annulations par téléphone. Conséquence directe de cette désertion britannique, 30% des emplacements de son camping restent désespérément vides.

Des reportages alarmistes

Certains touristes sont effrayés par des reportages alarmistes diffusés en boucle sur les télévisions britanniques. On y voit des migrants prêts à tout pour passer le tunnel sous la Manche. Pour Kevin Gibson, habitant du nord de Londres et en vacances dans la région, cette peur est irrationnelle. "Nous n'avons pas rencontré de problèmes, vraiment aucun. On les a vu ces gens, ils marchaient au beau milieu des champs, mais il n'y a pas eu de confrontation", explique ce touriste anglais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne