Sur la Côte d'Opale, le tourisme est en chute libre

FRANCE 2

Alors que la crise migratoire s'amplifie à Calais, les touristes désertent une zone qu'ils jugent désormais effrayante. 

C'est une conséquence méconnue de la crise migratoire à Calais. Depuis l'afflux de clandestins, le tourisme local est en souffrance. Des mails de touristes britanniques inquiets de la situation à Calais, Frédéric Mancho, gérant d'un camping situé à Guînes (Pas-de-Calais), en reçoit tous les jours. Depuis le début de la saison, son établissement affiche 30% de touristes en moins. Selon lui, le manque à gagner s'élèverait à 30 000 euros.

Reportages alarmistes

Certains touristes sont effrayés par des reportages alarmistes diffusés en boucle par les télévisions britanniques. On y voit des migrants prêts à tout pour passer le tunnel sous la Manche. Pour Kevin Gibson, habitant du nord de Londres et en vacances dans la région, cette peur est irrationnelle. "Nous n'avons pas rencontré de problèmes, vraiment aucun. On les a vu ces gens, ils marchaient au beau milieu des champs, mais il n'y a pas eu de confrontation", explique ce touriste anglais. 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne