Pas-de-Calais : mort du conducteur d'une camionnette en marge d'un barrage de migrants, circulation coupée sur l'A16

L\'autoroute A16.
L'autoroute A16. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Neuf migrants d'origine érythréenne, suspectés d'avoir disposé les troncs d'arbres sur la route, ont été interpellés et placés en garde à vue.

Un homme est mort, très tôt mardi 20 juin, dans l'incendie de sa camionnette, après un accident sur l'A16 causé par un barrage de migrants, rapporte France Bleu Nord. L'accident s'est produit vers 3h45 entre les sorties 49 et 50 de l'autoroute.

C'est la première fois que l'un des ralentissements provoqués par des migrants, qui tentent d'arrêter les camions pour monter à bord à direction de l'Angleterre, provoque le décès d'un homme.

Le blocage de la voie a provoqué l'accident 

Cette nuit, des troncs d'arbres avaient été disposés sur l'A16, selon les informations recueillies par France Bleu Nord auprès de la préfecture, provoquant le blocage et l'arrêt, en pleine voie, de deux poids-lourds. Une camionnette qui arrivait derrière n'a pas pu s'arrêter à temps et les a percutés. Le véhicule, immatriculé en Pologne, a pris feu, et son conducteur est mort dans l'incendie.

Neuf migrants d'origine érythréenne, suspectés d'avoir disposé les troncs d'arbres sur la route, ont été interpellés et placés en garde à vue, a appris France Bleu Nord. Une enquête a été ouverte. 

La circulation a repris mardi matin sur l'A16, au niveau d'Offekerque (Pas-de-Calais) en direction de Boulogne-sur-Mer, indique la direction interdépartementale des routes (DIR) du Nord.