Migrants : un Britannique encourt la prison pour avoir aidé une fillette afghane

France 3

Un humanitaire a bravé la loi pour sortir une petite fille de la "jungle" de Calais. Nombre d'internautes le soutiennent.

Un Britannique de 49 ans risque la prison pour avoir aidé une famille de réfugiés. Au fil des jours dans la "jungle" de Calais, Rob Lawrie s'est pris de pitié et d'affection pour Bahar, une Afghane de 4 ans. La fillette est bloquée avec son père à Calais, mais elle a de la famille installée légalement en Angleterre. N'arrivant pas à traverser la Manche, le père de Bahar demande au bénévole, ancien soldat britannique, de jouer les passeurs et d'emmener sa fille, seule, à Leeds.

45 000 signatures

L'opération échoue. Rob Lawrie est arrêté avec la fillette par les douaniers français le 24 octobre dernier. Il risque 5 ans de prison. "Il devrait être récompensé et non emprisonné" ou "Non au délit de solidarité", peut-on lire sur Twitter. Deux pétitions de soutien circulent, dont l’une en France, signée par près de 2 500 personnes. Outre-Manche, près de 45 000 Britanniques ont signé un texte pour épargner l'ancien soldat qui devrait être jugé en janvier devant le tribunal de Boulogne-sur-Mer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne