Migrants : Paris demande l'aide de l'État

France 3

Cela fait un an et demi que la "jungle de Calais" (Pas-de-Calais) a été démantelée, mais les migrants n'ont pas cessé de vouloir rejoindre l'Europe au péril de leur vie. Résultat : à Paris, 2 000 personnes sont installées dans des campements de fortune, comme à porte de la Villette.

Sous ces tentes, ils seraient entre 1 500 et 2 000 à dormir entassés depuis plusieurs semaines sous ce pont du périphérique, à Paris. Des migrants venus d'Afrique. Un seul point d'eau pour tout le camp ; quelques rares associations leur distribuent de la nourriture le soir. Une décharge à ciel ouvert sur les bords du canal de la Villette. Quatre sanitaires pour 2 000 personnes ; des conditions de vie indignes.

Le gouvernement sommé de trouver une solution de relogement

Le soir, certains essaient d'obtenir une place dans un centre d'hébergement : il y a très peu d'élus. Face à cette situation, la mairie de Paris tire la sonnette d'alarme. Anne Hidalgo et plusieurs maires d'arrondissement demandent au gouvernement le relogement d'urgence de tous ceux qui dorment dans ces campements sauvages. La dernière évacuation de campement à Paris remonte à août dernier, où 2 500 migrants avaient été mis à l'abri.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne