Migrants : les demandes d'asile en forte hausse à Calais

France 3

Les demandes d'asile ont doublé depuis le début de l'année à Calais. Une équipe de France 3 fait le point.

Lundi 31 août, Manuel Valls est attendu à Calais où, depuis le début de l'année, les demandes d'asile sont en très forte hausse. Pour tous les migrants qui font une demande, la prise d'empreintes est obligatoire. En quelques secondes, elle permet de les identifier précisément.

Sur les 3 000 migrants qui vivent dans le camp de Calais, beaucoup tentent de rejoindre l'Angleterre. D'autres décident de rester en France, par défaut ou par choix. Si tout va bien, l'insruction de la demande d'asile est rapide : il faut compter un mois à Calais, contre huit partout ailleurs en France.

Réfugié politique, un statut convoité

La première étape est de demander une autorisation provisoire de séjour. Le dossier est ensuite envoyé à l'Ofpra, l'organisme qui accorde le statut de réfugié, pour être étudié. Le demandeur est ensuite convoqué avant qu'une décision ne soit prise.

À Calais, les demandes d'asile ont explosé : 885 en 2014 et près du double depuis le début de l'année 2015. Ces demandes permettent à l'État de faire le tri entre les réfugiés politiques autorisés à rester sur le territoire français, et les réfugiés économiques censés repartir dans leur pays. Ces derniers représenteraient les trois quarts des migrants calaisiens.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne