VIDEO. Migrants : des mineurs isolés ont déjà quitté leur centre d'accueil en Charente-Maritime

FRANCE 2

A Fouras, onze mineurs isolés venus de la "jungle" de Calais ont quitté leur centre d'accueil. Des opérations de recherche sont en cours.

Certains n'ont passé qu'une nuit sur place. A Fouras-les-Bains, en Charente-Maritime, 11 des 22 mineurs qu'accueillait le centre d'accueil et d'orientation après le démantèlement de la "jungle" de Calais sont déjà repartis par leurs propres moyens. "Ils étaient à pied sur la quatre voies", rapporte une riveraine. La plupart de ces migrants mineurs, originaires d'Afghanistan, du Soudan, d'Ethiopie et d'Erythrée, n'ont qu'une idée en tête : se rendre au Royaume-Uni, pour rejoindre des proches. 

"Où sont-ils aujourd'hui ?"

Pour les responsables du centre, ces "fugues" sont le résultat d'une opération mal préparée. "Je suis très déçu de la manière dont l'Etat traite cette situation et ces jeunes", confie Dadou Kehl, président de la Ligue de l'enseignement en Charente-Maritime.

"Où sont-ils aujourd'hui ?, s'interroge la maire de la commune, Sylvie Marcilly. Sous la responsabilité de qui sont-ils placés ? Je suis dans le flou le plus absolu. La Charente-Maritime, pour eux, c'est à des centaines de kilomètres du but qu'ils se sont fixés." Autour de la station balnéaire, les opérations de recherche menées par la gendarmerie se poursuivent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne