Migrants de Calais : Gérard Collomb annonce l'ouverture de deux nouveaux centres

FRANCE 3

Face à l'afflux de migrants dans le Calaisis, le ministre de l'intérieur Gérard Collomb a annoncé l'ouverture de deux nouveaux centres d'accueil dans les Hauts-de-France pour un total de 300 places d'hébergement, l'un à Troisvaux (Pas-de-Calais), l'autre à Bailleul dans le Nord, deux centres éloignés de Calais pour éviter la réinstallation des migrants.

Ces dernières semaines, le nombre de migrants à Calais (Pas-de-Calaisn'a cessé d'augmenter. Ils sont encore aujourd'hui entre 350 et 400 à vivre sommairement ici malgré la fermeture de la jungle. Obligé de réagir, le ministre de l'Intérieur a annoncé l'ouverture de deux nouveaux centres à 80 kilomètres chacun de Calais. Le premier dans un ancien hôtel de Bailleul, le deuxième dans une abbaye à Troisveaux. 

"Je me dois de protéger ma population"

Un dispositif nouveau selon Gérard Collomb, mais surtout, une réponse au Conseil d'État. Aujourd'hui, dans un arrêt, il ordonne au gouvernement de mettre en place sous 48 heures des mesures d'accueil dignes à disposition des réfugiés, avec des points d'eau et des sanitaires. Pour la ville de Calais, pas question de mettre en place ces opérations : "Je me dois de protéger ma population, et par conséquent je refuse que tout dispositif puisse être réinstallé sur la ville de Calais et sur l'ensemble du périmètre du Calaisis" affirme Natacha Bouchart, maire LR de Calais. Mais la préfecture du Pas-de-Calais va devoir appliquer ces mesures. Des points de distribution mobiles vont être organisés.  
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne