Jungle de Calais : quel sort pour les mineurs ?

France 2

Une semaine après le début des opérations de démantèlement du bidonville, ses vestiges ont pratiquement disparu. Il reste pourtant un grand nombre de mineurs dans la zone.

Si la majorité des migrants qui peuplaient le camp calaisien ont été évacués et envoyés vers des centre d'accueil dans la France entière, il reste cependant sur place près de 1 500 mineurs isolés qui ont été regroupés par la préfecture en attendant de statuer sur leur sort. Ceux qui ont de la famille outre-Manche attendent leur transfert dans le cadre du regroupement familial.

Un avenir incertain pour certains

Les autres restent dans une situation floue, même si les autorités ont promis que des décisions seraient prises rapidement et que ce camp de mineurs serait à son tour prochainement complètement évacué. François Hollande a en effet annoncé dans une interview donnée à La Voix du Nord "qu'il ne devrait plus y avoir de mineurs étrangers à Calais dans les prochains jours".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne