Jungle de Calais : l'épilogue d'une impasse

France 3

Du centre de Sangatte détruit en 2002 au démantèlement prochain de la "jungle" de Calais, voilà plus de 15 ans que la question migrants est d'actualité.

En 1998, tout commence dans ce parc de Calais (Pas-de-Calais) avec une petite trentaine de migrants. Ils ont parcouru 2 000 km pour fuir la guerre au Kosovo et rejoindre l'Angleterre. Calais ignore alors qu'il s'agit du premier épisode d'un long et douloureux feuilleton. Lors de l'automne 1999, Sangatte voit le jour à quelques kilomètres de là : la Croix-Rouge accueille dans ce hangar réquisitionné Afghans, Iraniens et Kurdes. Mais très vite, le centre prévu pour 800 personnes au maximum est saturé. Des tensions se créent entre les nationalités et avec les habitants.

Une immense détresse

En 2002, le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy se rend alors sur place. Les nouveaux réfugiés ne peuvent plus entrer. Leur détresse est immense. Le centre de Sangatte est démoli. Les migrants restants se regroupent à proximité de l'axe d'embarquement des poids lourds vers l'Angleterre. On baptisera cette zone la "jungle".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne