Drôme : l'arrivée de 50 migrants fait peur

France 3

12 000 migrants de Calais seront répartis d'ici la fin de l'année dans des centres d'accueil partout en France. Dans la Drôme, la population du bourg d'Allex est divisée.

L'ancien château d'Allex (Drôme) recevra dans quelques jours une cinquantaine de migrants. L'Église protestante gère le centre, qui accueillait jusqu'ici d'anciens toxicomanes. Le changement annoncé fait grand bruit dans cette commune de 2 500 habitants. L'État a pris sa décision il y a deux mois. "On n'a pas été consulté, on ne sait pas trop...en fait, on ne sait pas grand-chose", confie une habitante au micro de France 3. Le ton était beaucoup plus dur samedi dernier.

Aucun incident jusqu'ici

Face à face, deux camps opposés. D'un côté des militants associatifs et d'extrême gauche, favorables à l'ouverture du centre, de l'autre, des membres du Front national. Le maire veut proposer un referendum aux habitants, même si le résultat n'aura aucune valeur juridique. Le gouvernement veut aller vite. Pour désengorger la "Jungle", le ministère de l'Intérieur veut créer au moins 9 000 nouvelles places réparties sur tout le territoire. Depuis un an et demi, 5 500 migrants ont déjà été installés dans des centres en région, sans incident à déplorer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne