DIRECT. Calais : les manifestants reçus à la sous-préfecture pour évoquer le démantèlement de la "jungle"

Deux convois de camions convergent vers Calais, lundi 5 septembre, pour exiger le démantèlement de la \"jungle\".
Deux convois de camions convergent vers Calais, lundi 5 septembre, pour exiger le démantèlement de la "jungle". (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Deux cortèges de camions et de tracteurs bloquent l'autoroute A16, près de la sortie menant au tunnel sous la Manche.

Une délégation de manifestants est reçue à la sous-préfecture de Calais (Pas-de-Calais), lundi 5 septembre, pour évoquer le démentèlement de la "jungle". Deux convois d'une quarantaine de camions et tracteurs bloquent l'autoroute A16 depuis lundi matin, pour dénoncer les conséquences de la présence du camp de migrants près de la ville.

Double opération escargot vers Calais. A 6h30, des agriculteurs et des transporteurs routiers doivent se rassembler à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) et à Loon-Plage (Nord), près de Dunkerque, pour démarrer à 7h30 une opération escargot vers Calais.

Une chaîne humaine. A 9 heures, une chaîne humaine composée des commerçants de Calais et des employés du port devrait se former à proximité du stade de l'Epopée, qui est situé non loin de la rocade portuaire et de la "jungle" de Calais. Entre 300 et 500 personnes pourraient y participer.

Blocage de l'A16. Vers 10 heures, les camions et les tracteurs doivent regrouper les manifestants formant la chaîne humaine pour les intégrer à leur convoi qui devrait s'arrêter près de la sortie menant au tunnel sous la Manche, avec comme objectif de bloquer l'autoroute A16.

Vous êtes à nouveau en ligne