DIRECT. Aide au passage au Royaume-Uni : suivez le procès de la bénévole tombée amoureuse d'un migrant iranien

Béatrice Huret pose chez elle, à Wierre-Effroy (Pas-de-Calais), le 7 juin 2017.
Béatrice Huret pose chez elle, à Wierre-Effroy (Pas-de-Calais), le 7 juin 2017. (DENIS CHARLET / AFP)

Béatrice Huret, 45 ans, est jugée, mardi 27 juin, au tribunal de Boulogne-sur-Mer.

Elle dit n'avoir "aucun regret". Une ancienne bénévole de la "jungle" de Calais est jugée, mardi 27 juin, devant le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), pour aide au séjour et au passage d'un étranger en bande organisée. Trois autres prévenus comparaissent aux côtés de Béatrice Huret. Suivez ce procès à partir de 8h30 dans notre direct.

Une histoire d'amour. Béatrice Huret reconnaît avoir aidé trois migrants iraniens à traverser la Manche, en juin 2016, mais assume son geste. Elle affirme avoir notamment agi par amour envers l'un des trois hommes, qu'elle avait rencontré dans la "jungle" et qu'elle continue à voir régulièrement outre-Manche.

Une affaire complexe. Placée en garde à vue en août dernier, la bénévole se retrouve sur les bancs du tribunal avec un autre bénévole qu'elle a côtoyé, Laurent Caffier. Seront également jugés une mère de famille, Ghizlane Mahtab, chez qui les enquêteurs ont retrouvé 14 500 livres (16 500 euros), et son compagnon iranien, Mohammad Golshan.

Vous êtes à nouveau en ligne