Calais : "vider la jungle sans en créer une autre"

FRANCE 3

La "jungle" de Calais (Pas-de-Calais) devait être démantelée mardi 23 février. Or, les migrants ne comptent pas abandonner leur rêve d'Angleterre. Julien Bigard est en duplex de Calais.

 
Julien Bigard est en direct de Calais (Pas-de-Calais) et revient sur l'imminence du démantèlement de la "jungle". "Les migrants sont nombreux à ne pas avoir fait le deuil de leur rêve d'Angleterre et veulent continuer à tenter la traversée de la Manche, et Calais est la ville française la plus proche du Royaume-Uni", rappelle le journaliste.

Convaincre les migrants

Si le camp devait être évacué, les migrants ne s'inquiètent pas et assurent "aller plus loin, sur la plage, ou rejoindre d'autres camps dans la région comme celui de Grande-Synthe. Et puis il y a ceux qui sont prêts à traverser la frontière pour rejoindre la Belgique. Les autorités ont confié compter sur les différentes associations pour essayer de convaincre les migrants de rester en France, car l'objectif est de vider la "jungle" sans voir un nouveau camp se former ici", conclut Julien Bigard.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne