Calais : manifestation de migrants contre le plan franco-britannique

FRANCE 3

Ils dénoncent l'accord franco-britannique qui prévoit un volet humanitaire certes, mais aussi un volet sécuritaire avec le renfort de policiers. France 3 fait le point.

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et son homologue britannique se sont rendus à Calais ce jeudi 20 août, tandis que des centaines de migrants quittaient leur bidonville, plus communément appelé "jungle", pour bloquer l'accès à la zone portuaire. Ils voulaient ainsi protester contre l'annonce du nouveau plan prévoyant un renforcement des contrôles et des règles de sécurité autour du site d'Eurotunnel. Quelques échauffourées ont eu lieu entre les clandestins et les forces de l'ordre. "Je veux aller en Angleterre, je n'ai pas de passeport et la police est très dure avec nous", témoigne au micro de France 3, Ali, réfugié du Koweït.

"Plus de morts et de blessés"

Ce matin, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve et son homologue britannique, Thereza May, étaient venus signer à Calais un accord entre la France et l'Angleterre sur la difficile question des migrants. L'accord prévoit un volet humanitaire, mais aussi un durcissement des contrôles pour lutter contre l'afflux des clandestins.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne