Calais : les mineurs isolés quittent la "jungle"

France 2

La prise en charge des 1.500 mineurs isolés de la "jungle" de Calais débute ce mercredi 2 novembre, pour les dispatcher dans des centres d'accueil en France.

Un peu plus d'une semaine après le démantèlement de la "jungle" de Calais, les mineurs isolés sont pris en charge. Des cars sont attendus au centre d'accueil provisoire, où 1.500 mineurs sont hébergés. Tous veulent rejoindre l'Angleterre et la plupart d'entre eux peuvent prétendre au regroupement familial. Mais la procédure est longue et l'administration britannique est extrêmement vigilante.

Des tensions entre communautés

Le plus difficile sera donc de convaincre ces jeunes de monter dans les cars puisqu'ils s'éloigneront ensuite de Calais. La première étape, c'est l'arrivée dans un centre d'accueil et d'orientation quelque part en France. C'est ce qui inquiète ces jeunes, à savoir de s'éloigner des côtes anglaises. Des tensions sont d'ailleurs apparues mardi 1er novembre. Des affrontements ont eu lieu entre Afghans et Érythréens, avec quatre blessés légers. La procédure est encadrée par un important dispositif de sécurité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne