Calais : les adieux à la "jungle"

France 2

Le démantèlement de la "jungle" de Calais (Pas-de-Calais) a commencé tôt ce lundi 24 octobre au matin. De 6 à 8 000 migrants vont rejoindre 283 centres d'accueil et d'hébergement répartis un peu partout en France.

Ce sont les premiers cars à quitter Calais (Pas-de-Calais), symbole de la fin de la "jungle" pour des centaines de migrants. Depuis ce lundi 24 octobre au matin, après des heures d'attente, ils embarquent dans le calme, à la main une simple valise souvent les affaires d'une vie. Ils laissent derrière eux ces milliers de tentes, ces milliers d'abris de fortune. À l'intérieur de la "jungle", c'est l'heure des adieux : des mois, des années passées ensemble ici ont forgé des amitiés.

Dernières formalités avant le départ

Pour tous ces migrants, l'évacuation a commencé dès 5 heures ce matin, ils ont progressivement quitté la "jungle" puis encadrés par les forces de l'ordre ont été accueillis un par un pour arriver au pied de l'un de ces hangars. L'attente est longue, plus de deux heures, alors parfois l'impatience monte. Beaucoup de ces migrants, des Soudanais principalement, ont très peu d'informations. Dernières formalités avant le départ, derniers souvenirs d'une vie de migrants à Calais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne