Calais : le gouvernement veut agir en favorisant l'installation de migrants

France 3

Chaque jour des communes sont sollicitées par l'État pour accueillir des migrants de Calais.

Le gouvernement veut désengorger la jungle de Calais. Depuis deux semaines, entre 600 et 900 migrants auraient accepté de renoncer à l'Angleterre pour finalement demander l'asile en France. Pour les accueillir, 20 départements ont été ciblés par le ministère de l'Intérieur.

Décision précipitée

Parmi eux, la commune de Pexonne en Meurthe-et-Moselle, 380 habitants. Le maire a été pris au dépourvu. "La sous-préfète m'a appelé pour me dire que 50 migrants allaient arriver sur la commune. J'avais l'impression qu'on me les imposait", explique Dominique Foinant, Maire de Pexonne.
À Etival-Clairefontaine (Vosges), c'est le même scénario, le maire reçoit un appel du préfet des Vosges qui lui indique l'arrivée imminente de 15 migrants en provenance de Calais. Mis au pied du mur, les maires et les habitants des communes concernés apprécient peu cette précipitation. Ces demandeurs d'asile seront logés dans des bâtiments vacants. Ils devront cohabiter pendant plusieurs mois avec les riverains, le temps que leurs dossiers soient étudiés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne