Calais : Macron au chevet des migrants, des associations et des forces de l'ordre

France 3

Emmanuel Macron a passé la journée à Calais ce mardi 16 janvier. Il a rappelé les principes de sa politique d'immigration et essayé de convaincre les associations.

Accolade du président de la République aux migrants, c'est la première image d'Emmanuel Macron à Calais (Pas-de-Calais). "Je viens du Soudan du Sud, il y a la guerre là-bas. Vous voyez les cicatrices sur ma tête, vous voyez ma jambe", confie un demandeur d'asile au chef de l'État. Celui-ci en profite pour rappeler l'esprit de sa politique migratoire. La France est ouverte aux demandeurs d'asile venant de pays en guerre, mais pas aux réfugiés économiques.

Repas distribué par l'État

Autre message de la journée, c'est celui adressé aux forces de l'ordre, accusées par certains de brutalité envers les migrants. Emmanuel Macron leur réitère tout son soutien, en les mettant en garde contre d'éventuels dérapages : "Je ne peux pas laisser accréditer l'idée que les forces de l'ordre exercent des violences physiques, confisquent des effets personnels. Si cela est fait et prouvé, c'est contraire à toute déontologie et ce sera sanctionné". À l'adresse des associations, il annonce que l'État va désormais prendre en charge la distribution de nourriture. Devoir d'humanité et respect de l'ordre républicain, un message réitéré ce mardi soir lors d'une table ronde.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne