Calais : des douches et des sanitaires installés dès "la semaine prochaine" pour les migrants

Des migrants à l\'entrée de Calais (Pas-de-Calais), le 1er août 2017.
Des migrants à l'entrée de Calais (Pas-de-Calais), le 1er août 2017. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Le Conseil d'Etat a confirmé la décision du tribunal administratif de Lille d'organiser l'accès à l'eau pour les quelques centaines de migrants de retour à Calais. 

L'Etat se conforme à la décision de justice. Des douches et des sanitaires seront installés "avant la fin de la semaine prochaine", a annoncé, mercredi 1er août, le préfet du Pas-de-Calais. Il s'agit des premiers éléments du dispositif d'aide aux migrants de Calais imposé par le Conseil d'Etat. 

Une tendance à la hausse du nombre de migrants

Lundi, le Conseil d'Etat a en effet confirmé la décision du tribunal administratif de Lille d'organiser l'accès à l'eau pour les quelques centaines de migrants de retour à Calais. La maire de la ville, Natacha Bouchart (Les Républicains), a annoncé de son côté qu'elle ne se plierait pas aux demandes de la justice.

"Je rencontrerai les associations et je serai en relation avec la municipalité pour arrêter un dispositif le plus adapté possible", a expliqué Fabien Sudry, le préfet du Pas-de-Calais, lors d'une conférence de presse. Il a chiffré à 450 le nombre de migrants dans le Calaisis, "une tendance à l'augmentation depuis quelques semaines".

Vous êtes à nouveau en ligne