Calais : début de l'évacuation de la "jungle"

France 3

C'est une opération inédite qui a commencé ce lundi 24 octobre au matin à Calais dans le Pas-de-Calais : l'évacuation de la "jungle". Plus de 6 000 migrants devraient quitter les lieux et l'opération devrait durer plusieurs jours. Au matin, les premiers sont montés dans des bus pour rejoindre des centres d'accueil et d'hébergement.

Un par un, par petits groupes, des migrants montent dans les bus et quittent la "jungle" de Calais (Pas-de-Calais). Une opération qui a commencé dès l'aube ce lundi 24 octobre. Plusieurs centaines de réfugiés patientaient aux portes du camp. Avant d'accéder aux autocars, première étape : passer par un sas, un hangar désaffecté où sont divisés les migrants en quatre files : pour les adultes seuls, les familles, les personnes vulnérables et les mineurs.

Des riverains inquiets

Chaque migrant a le choix entre deux régions. Un peu plus loin, les riverains observent la scène. Inquiets, ils ont peur que des petits camps de migrants se reforment. Si les opérations se passent dans le calme depuis ce matin, dimanche 23 octobre au soir la situation était tendue : des heurts ont eu lieu aux abords de la "jungle". Les policiers ont répliqué en tirant des grenades lacrymogènes. 60 bus devraient quitter la jungle de Calais aujourd'hui.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne