Guyane : un homme survit à 3 heures de vol dans un train d'atterrissage

FRANCE 3

Un sans-abri a rejoint la Guyane depuis la Guadeloupe, caché dans le train d'atterrissage d'un avion. Il ne présente aucune séquelle. 

Sur le tarmac de l'aéroport international Félix-Éboué de Cayenne en Guyane, un homme hagard déambule. Arrivé caché dans le train d'atterrissage d'un avion d'Air France, il a survécu à 3 heures de vol entre la Guadeloupe et la Guyane. 9 000 mètres d'altitude, une température de -48 degrés à l'extérieur, l'homme a même fait une première escale à Fort-de-France, en Martinique. "Il a eu énormément de chance parce qu'il a fait quand même deux atterrissages", explique Maggaly Magne, responsable du service sûreté à l'aéroport de Cayenne.

Aucune séquelle pour le SDF

"C'était une première donc ça nous a vraiment interpelés et on a eu différentes réunions pour savoir ce que l'on pouvait améliorer par rapport à ce genre de cas", confie Maggaly Magne. À la suite de ce périple de 1 610 kilomètres, ce sans-abri ne présente aucune séquelle liée au manque d'oxygène. Il a été confié au Samu social.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne