Grosse fatigue chez les policiers

FRANCE 3

Très sollicités depuis les attentats de Charlie, les militaires, gendarmes et policiers sont épuisés. Le point avec France 3.

Bernard Cazeneuve s'est rendu mardi 22 décembre à Toulouse (Haute-Garonne) pour rencontrer les forces de l'ordre. Il a rencontré les policiers et les gendarmes déployés dans le cadre du plan Vigipirate. Ils sont tous mobilisés depuis bientôt un an et les attentats de janvier pour assurer la protection des lieux de culte et surveiller les lieux sensibles. Ils ont également été réquisitionnés pour des événements exceptionnels comme la COP21.

Faire appel à la réserve civile ?

Les effectifs sont à bout de souffle. Ils seront renforcés dès l’année prochaine avec 5000 recrues supplémentaires, dont 2000 policiers.  "C'est effectivement une belle enveloppe. Mais le problème des recrutements c'est qu'on les annonce aujourd'hui. Le temps qu'on prépare le concours et qu'on forme nos collègues, ils arriveront dans le service dans deux ans, deux ans et demi. On ne va pas tenir comme ça pendant deux ans, deux ans et demi, il faut un dispositif intermédiaire", commente Philippe Lavenu, secrétaire national du syndicat Alliance Ile-de-France. Certains syndicats proposent alors de mobiliser la réserve civile, composée de policiers à la retraite ou d'avoir recours à des adjoints de sécurité.


 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne