UberPop : à Lille, les chauffeurs de taxi font appliquer la loi

FRANCE 2

Face à la colère qui monte, plusieurs départements ont déjà pris des arrêtés préfectoraux pour interdire l'application UberPop. À Lille, les chauffeurs de taxi ont décidé de contrôler eux-mêmes les chauffeurs, pour faire appliquer la loi.

Depuis plusieurs jours, des chauffeurs de taxi à Lille ont décidé de contrôler les chauffeurs UberPop eux même. Pour cela, ils n'hésitent pas à passer de fausses courses. Quand le conducteur arrive, c'est une quinzaine de chauffeurs de taxi en colère qui l'attendent. Ils bloquent sa voiture en attendant la police.

La bataille juridique continue

À Lille, la préfecture a pris un arrêté interdisant UberPop, mais les chauffeurs continuent. Du coup les taxis ont repris leurs actions. La police a de son côté relevé 52 délits ces derniers mois contre des conducteurs UberPop et répète que ce n'est pas aux taxis de faire la loi. Pour calmer le jeu, les taxis ont été reçus au tribunal où ils ont obtenu des garanties du procureur sur les suites judiciaires. Mais dans les faits, plusieurs citations de chauffeurs ont été annulées. La bataille juridique continue, comme l'application qui est toujours active sur Lille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne