Grève et violences : Courtney Love qualifie les taxis de "talibans français"

Courtney Love arrive à un dîner de charité pour la fondation Elton John contre le sida, à New York, le 16 novembre 2009.
Courtney Love arrive à un dîner de charité pour la fondation Elton John contre le sida, à New York, le 16 novembre 2009. (LUCAS JACKSON / REUTERS )

Le véhicule de la chanteuse a été "frappé à coups de battes en métal", entre l'aéroport et Paris, raconte-t-elle sur Twitter. 

Courtney Love ne prend pas de pincettes pour s'adresser à François Hollande. En arrivant à Paris, jeudi 25 juin, la chanteuse grunge s'est trouvée bloquée, à la sortie de l'aéroport, par le conflit entre taxis et VTC. Manifestement excédée, elle a interpellé sans ménagement le président de la République. "François Hollande, où est la p*** de police ??? Est-ce que c'est légal que votre peuple attaque les visiteurs ? Ramène tes fesses à l'aéroport", lâche-t-elle poétiquement, sur Twitter.

"Des grévistes viennent d'attaquer notre voiture"

La chanteuse et veuve de Kurt Cobain alpague également le rappeur Kanye West, qui se trouverait aussi à Paris : "Mec, on va peut-être faire demi-tour et se cacher avec toi. Des grévistes viennent d'attaquer notre voiture."

Des "talibans français ?" 

Le chauffeur de son véhicule aurait en outre été malmené. "Ils ont piégé notre voiture et retiennent notre chauffeur en otage. Ils frappent la voiture avec des battes en métal. C'est ça, la France ? Je suis plus en sécurité à Bagdad", poursuit Courtney Love. "La première voiture a été détruite à la batte, les pneus crevés, ces mecs essaient d'ouvrir les portières et la police ne fait rien ??" commente-t-elle, en partageant une vidéo. La rockeuse se demande même si les taxis en colère ne sont pas des "talibans français".

La chanteuse a finalement réussi à s'échapper, visiblement en moto-taxi. "J'ai payé des mecs sur des motos, j'ai été chassée par une foule de chauffeurs de taxi qui jetaient des pierres", raconte-t-elle. Sur le réseau Instagram, elle remercie les motards et poursuit sa diatribe contre François Hollande. "M. Hollande, président ou libertin ?" questionne-t-elle. "J'adore les Français, mais votre gouvernement craint", conclut-elle.

 

 

we got out after being held hostage for an hour thanks to these two guys. I'm scared out of my wits. Mr. François Hollande president or libertine? I can't believe this really just happened. love French people but your government blows #happytobealive #parisuberstrike wtf??

Une photo publiée par Courtney Love Cobain (@courtneylove) le 25 Juin 2015 à 5h51 PDT

Vous êtes à nouveau en ligne