Manifestation contre Uber : une délégation de chauffeurs devrait être reçue par la multinationale

France 3

200 chauffeurs VTC travaillant pour Uber se sont réunis ce jeudi 15 décembre porte Maillot à Paris. Tous réclament une meilleure rémunération.

Une partie de la porte Maillot est toujours paralysée par 200 à 300 VTC ce jeudi 15 décembre midi. "Le blocage a commencé très tôt ce matin. C'est peu avant 6 heures que les premiers véhicules sont arrivés ici. Au cours de la matinée, ils ont été rejoints par d'autres grévistes qui gênaient auparavant les aéroports d'Orly et de Roissy", explique Benjamin Delombre en direct de la porte Maillot à Paris.

Un seul adversaire : la société Uber

Pour l'instant, tout est calme, pas d'incident à signaler malgré quelques tensions entre grévistes et non-grévistes. "Mais ici, on veut minimiser ces accrochages, car il y a, dit-on, un seul adversaire qui est la société Uber. Tout à l'heure, une délégation de chauffeurs devrait être reçue dans les bureaux parisiens de la multinationale américaine qui n'a pour l'instant pas communiqué ni répondu aux revendications de ses chauffeurs", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne