Lyon : un client d'UberPop violemment agressé par des taxis témoigne

FRANCE 3

Alexandre, utilisateur d'UberPop, a été mis à mal par des conducteurs à Lyon. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve appelle au calme.

Une soirée dont Alexandre se souviendra longtemps. De passage à Lyon, le jeune homme cherche avec un ami un taxi dans la nuit de dimanche 21 juin. "Le taxi sur lequel je suis tombé avait la lumière verte. Mais il ne voulait prendre personne parce qu'il était en grève", raconte-t-il. Un deuxième chauffeur est alors entré dans la discussion : "Quand je leur ai demandé pourquoi ils n'éteignaient pas leur lumière ou la mettre en rouge, ils m'ont insulté, en me disant que ce n'était pas mes affaires", explique le garçon.

"J'ai gardé mon calme, et je leur ai dit 'avec de tel propos, pas étonnant que de plus en plus d'usagers utilisent Uber'". Alors que l'incident semble clos, les deux amis continuent leur chemin, mais un peu plus loin, le chauffeur prend à partie Alexandre. "Je me prends des coups au visage très très fort (…), j'essaie d'amortir ma chute. Mon ami me protège et après, je gis dans une mare de sang et je perds conscience", explique Alexandre.

Deux chauffeurs de taxi entendus par la police

Deux conducteurs de taxi ont été entendus par la police lyonnaise. Les syndicats de chauffeurs restent prudents sur l'identité des chauffeurs. Si les faits étaient avérés, ce serait la première fois que des violences physiques seraient perpétrées contre des passagers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne