Les propositions d'Uber pour les VTC

France 2

Uber avait promis de faire un effort pour ses chauffeurs. C'est presque chose faite. Le groupe américain leur propose de leur garantir un chiffre d'affaires minimum à condition de rester connectés 50 heures par semaine.

4 200 euros de chiffre d'affaires mensuel pour les chauffeurs en difficulté financière. C'est ce que propose Uber. Une condition : être connecté à l'application au moins 50 heures par semaine. 4 200 euros desquels il faut déduire entretien, charges, essence et assurances. La plateforme souhaite en finir avec ce conflit l'opposant au VTC depuis presque deux ans et surtout éviter une intervention législative du gouvernement.

Les VTC pas convaincus

Pas question pour autant de baisser la commission de 25% retenue sur chaque course. Autre proposition : un comité chargé de conseiller les VTC dont les membres seraient des utilisateurs réguliers tirés au sort par l'entreprise. Mais les associations de chauffeurs ne sont pas convaincues par ces mesures. Elles seront discutées ce mardi 7 février avec Uber en présence du médiateur nommé par le gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne