Grève des VTC : ils n'ont pas l'intention de désarmer

France 2

Le mouvement de grève des VTC et des LOTI se poursuit ce vendredi 5 février. Les dernières précisions de Frédéric Crotta en duplex de la place de la Nation.

Le mouvement de grève des VTC, qui a commencé il y a trois jours, se poursuit ce vendredi 5 février. Les chauffeurs disent avoir une détermination sans faille et ils ne souhaitent pas céder tant qu'il n'y aura pas de changements. Ils se sont rassemblés place de la Nation après avoir bloqué l'aéroport de Roissy.

Demande d'un moratoire

 "Il y a essentiellement des LOTI qui demandent un moratoire, une suspension des mesures annoncées par le gouvernement.Tant qu'il n'y aura pas de moratoire, le mouvement continuera, précise Frédéric Crotta." Les Loti ont une capacité de transport collectif, mais les véhicules sont utilisés pour des courses individuelles. Le gouvernement veut leur interdire de passer par des plateformes de réservation type Uber. "Une centaine de véhicules étaient rassemblés à la mi-journée avec assez peu de perturbations, mais un autre convoi était attendu en provenance de Roissy, ce qui pourrait provoquer quelques désagréments" conclut le journaliste en direct de la place de la Nation à Paris.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne