Comment l'arrivée des VTC a modifié l'usage des transports

Selon cette étude de l\'Ademe, avant 2010, les usagers utilisaient le taxi en moyenne 2,2 jours par mois, contre 0,5 aujourd\'hui.
Selon cette étude de l'Ademe, avant 2010, les usagers utilisaient le taxi en moyenne 2,2 jours par mois, contre 0,5 aujourd'hui. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Selon une étude de l'Ademe auprès de plus de 6 000 clients de VTC, ils prennent moins le taxi, les transports en commun et certains renoncent même à leur voiture.

Les véhicules de transport avec chauffeur (VTC) ont modifié les usages des transports en France. C'est l'enseignement d'une étude de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), relayée par Le Parisien mardi 28 juin. Menée auprès de 6 626 usagers de VTC, elle révèle que ces derniers prennent moins le taxi, les transports en commun et que certains renoncent même à leur voiture.

"L'arrivée du VTC en 2010 a provoqué une diminution de plusieurs autres usages liés à la voiture, explique dans le quotidien Mathieu Chassignet, du service transports et mobilité à l'Ademe. A commencer par celui du taxi." Avant 2010, les usagers utilisaient le taxi en moyenne 2,2 jours par mois, contre 0,5 aujourd'hui.

6% déclarent avoir évité l'achat d'une voiture

Les usagers des VTC prennent également un peu moins les transports en commun. Il y passent en moyenne 13,5 jours par mois, contre 14,5 jours avant l'arrivée des VTC.

Enfin, les VTC ont aussi un impact sur les ventes automobiles. Il ressort de l'étude que "l'arrivée des VTC aurait incité au moins 3 % des usagers à se débarrasser de leur voiture", indique Mathieu Chassignet. Et 6 % des usagers des VTC déclarent avoir évité l'achat d'une voiture.

Etude menée du 10 décembre 2015 au 22 mars 2016 auprès de 6 626 personnes, et croisée avec une étude réalisée en 2015 par le bureau de recherche 6t auprès de 990 usagers du taxi.

Vous êtes à nouveau en ligne