Cazeneuve demande au préfet de police de Paris de prendre un arrêté interdisant l'activité d'UberPop

Des taxis bloquent la porte Maillot, à Paris, le 25 juin 2015.
Des taxis bloquent la porte Maillot, à Paris, le 25 juin 2015. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Le ministre de l'Intérieur souhaite que "les principes de la concurrence loyale soient respectés".

Alors que 2 800 taxis sont mobilisés dans toute la France, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a demandé, jeudi 25 juin, au préfet de police de Paris de prendre un arrêté interdisant l'activité de transport entre particuliers UberPop. Le ministre de l'Intérieur souhaite que "les principes de la concurrence loyale soient respectés".

> Suivez la mobilisation des taxis et les perturbations dans notre direct

"J'appelle tout ceux qui sont dans l'action à n'engager aucune violence", a également déclaré le ministre, alors que des débordements ont été observés en région parisienne lors des manifestations de taxis contre l'application.

Vous êtes à nouveau en ligne