Fonction publique : Bercy veut délocaliser des services en province

France 3

Bercy veut transférer des milliers de fonctionnaires parisiens vers la province. L'idée avait déjà été testée sous la présidence de Nicolas Sarkozy, qui voulait délocaliser l'Insee à Metz (Moselle). 

Beaucoup de gouvernements ont songé à décentraliser des services de l'État, mais peu s'y sont frottés. Un exemple quand même : l'Insee. En 2008, l'armée se restructure. Metz (Moselle) perd 5 000 fonctionnaires du jour au lendemain. Pour compenser, Nicolas Sarkozy annonce le déménagement de l'Insee de Paris vers Metz. "Je suis très heureux que dans la joie et l’allégresse, le personnel de l'Insee s'installe à Metz. J'avais pris l'engagement de 1 500 emplois publics", lançait le président de la République à l'époque.

Une décentralisation de l'Insee qui vire au fiasco

Dans la foulée, les statisticiens se mobilisent contre cette délocalisation. Sur 1 500 emplois publics annoncés, seuls quelques volontaires s'installent à Metz en septembre 2011. Aujourd'hui, deux services seulement ont été décentralisés : le service informatique et le service paie. Les agents sont toujours dans des locaux provisoires. Le coût de la location est de 800 000 euros par an. Autre surcoût : le site final choisi est l'ancienne gare de Metz, rachetée pour 8 millions d'euros. Mais les travaux ne sont pas terminés. Dès 2015, la Cour des comptes a dénoncé le surcoût de ce déménagement. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne